Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Sauvegarde du Carladez

Enquête publique de la charte du PNR Aubrac

27 Mars 2017 , Rédigé par Sauvegarde du Carladez

L'Enquête publique sur le projet de Charte du PNR Aubrac est en cours .Nous vous

Nous sommes bien entendu favorable à cette charte bien que nous regrettions que les communes du Carladez n'aient que le simple statut de "Communes associées". Statut qui d'ailleurs n'est pas bien défini. Nous y reviendrons quand nous aurons des informations plus précises.

Ici le projet de Charte :

http://www.projet-pnr-aubrac.fr/fr/actualites/enquetepublique.php#.WLg8zxAfRLe

Projet de Charte

 

Vous trouverez ci-dessous notre participation à l'enquête publique :

Présidente de l’association environnementale "Sauvegarde du Carladez » (http://www.sauvegarde-carladez.com/) Nord Aveyron et Sud Cantal.

Nous sommes particulièrement satisfaits de voir le projet de PNR Aubrac prêt d’être finalisé et conforme en grande partie à nos attentes.

Nous remercions pour leur implication et motivation les auteurs de ce projet ainsi que tous ceux qui y ont participé. Nous mettons de grands espoirs dans les retombées économiques et sociales : tourisme, production artisanale locale, agriculture, promotion des produits régionaux, développement artistique, amélioration de la qualité de vie, que ne manquera pas de susciter le PNR Aubrac.
L'Aubrac est déjà reconnu pour son identité paysagère, elle est à préserver. Cette charte y contribuera certainement.

Sensibles à la préservation de la biodiversité, à la bonne gestion des espaces naturels sensibles et à la qualité de vie des habitants nous espérons que le PNR contribuera activement à la promotion :
-Des pratiques agricoles respectueuses de l’environnement : traitements phytosanitaires adaptés, gestion et préservation des milieux sensibles, respect des engagements Natura 2000. Sensibilisation et information des exploitants. Quelques simples petits changements d’habitudes ou de pratiques, comme le fauchage centrifuge, ont des impacts positifs sur la préservation des espèces.
-De la création d’Espaces Naturels Sensibles.
-De la gestion raisonnée et contrôlée de la chasse. De l’inventaire régulier des espèces sauvages.
-Du maintien de la qualité du bâti et de la maîtrise de l’emprise foncière.
-Du développement des moyens d’accès des visiteurs par le maintien, la création et le balisage des chemins et circuits pédestres.
-De l’information et de l’accueil des visiteurs, en effet certains sites sont assez mal renseignés.

Tout ceci est bien entendu prévu dans la charte. Nous espérons que des moyens d’information, d’évaluation et de contrôle seront mis en place.

Nous regrettons néanmoins que les communes du Carladez, dans un premier temps incluses dans la zone d’étude du projet ne soient reconnues que comme « associées » et cela malgré la qualité et l'authenticité du bâti, du paysage, la richesse de la biodiversité et  des zones naturelles reconnues (ZPS, ZICO, Truyère…), des pratiques agricoles similaires à celles de l’Aubrac et des efforts en terme d'attractivité.
D’autant plus que cette année, la nouvelle structure intercommunale Aubrac Carladez nous lie fortement à l’Aubrac et à la Viadène.  Nous en sommes le second pôle d’activité et le second en terme de population. Nous espérons que le statut de "commune associée » sera établi et consistant !

Isabelle Ladoux

 

 

Le Directeur du Syndicat mixte de Préfiguration du PNR Aubrac, Mr Arnaud David, nous a éclairé et à répondu à nos interrogations. Voici son mail :

    Madame la Présidente,

Je vous remercie d'avoir bien voulu relayer l'info sur l'enquête publique en cours sur le projet de Charte du PNR Aubrac. Il est en effet important que les citoyens fassent connaître leur avis sur ce projet de territoire.
Concernant votre questionnement / statut de communes associées, je vous informe que les élus du Syndicat mixte ont validé dernièrement le fait de proposer aux communes actuellement associées un statut de communes portes qui leur permettra, si elles le souhaitent, de participer à toutes les opérations proposées par le Syndicat mixte de gestion du futur Parc, a l'exception des actions liées au logo et à la marque Parc qui ne peuvent être engagées sur la partie non classée. Plus précisément, ceci permettra aux communes intéressées de bénéficier de 90 % des actions portées par le futur syndicat mixte de gestion du Parc.
Telles sont les informations dont je souhaitais vous faire part.
Cordialement.
Arnaud DAVID
Directeur    

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article